Tricopigmentation

La tricopigmentation est une technique qui consiste en une micropigmentation du cuir chevelu afin de corriger de façon esthétique les imperfections causées par une chute de cheveux :

– recouvrir une zone dégarnie dans un contexte de calvitie, alopécie ou pelade

– redessiner une ligne frontale

– densifier une zone clairsemée de cheveux

– masquer des cicatrices suite à une brûlure ou une greffe capillaire de type FUT.

Cette technique est adaptée pour les hommes tout comme pour les femmes. Contrairement à la greffe de cheveux, elle ne nécessite pas d’intervention chirurgicale.

La tricopigmentation consiste à appliquer des pigments sur la peau, afin de créer un effet visuel de densité et de diminuer le contraste entre les cheveux et la peau.

Cette intervention consiste en l’injection d’un pigment de qualité d’une teinte correspondant à la couleur naturelle des cheveux, via un dermographe. Cette technique permet ainsi de « maquiller » les zones traitées. On dépose les pigments dans la peau à l’aide d’une aiguille stérile très fine. La profondeur et l’angle de l’intervention, ainsi que la quantité de pigment déposée dépendent du résultat attendu et du patient. Ces pigments médicaux sont bio-absorbables et hypoallergéniques.

Tout d’abord, le praticien spécialisé en micropigmentation s’assure de la teinte du pigment, en effectuant un pré-test.

Après une asepsie rigoureuse et une installation propre du champ de travail, le geste peut commencer. La durée de la séance peut varier selon la taille et la difficulté de la zone à traiter. Plusieurs séances peuvent être nécessaires (en règle générale 2 à 3 séances).  Dans tous les cas, le traitement et le suivi sont toujours personnalisés.

La tricopigmentation ne génère aucune douleur, mais une sensation d’inconfort, qui peut être diminué à l’aide d’une anesthésie locale préalable.

Après l’intervention, des rougeurs peuvent apparaître durant 24 à 48h. Le risque d’infection est très faible, et ne nécessite pas d’antibioprophylaxie. Une prescription d’antalgiques peut avoir lieu si nécessaire.

Non, absolument pas.

La tricopigmentation est une technique de haute précision nécessitant un outillage précis, une formation spécifique, ainsi qu’un savoir-faire primordial.

Le praticien qui la réalise n’est pas formé au tatouage, mais il est un spécialiste de la restauration capillaire. Son objectif est de créer un dessin capillaire le plus naturel et réaliste possible.

Les pigments déposés lors de la tricopigmentation restent fixés entre 2 et 6 ans avant de commencer à disparaître. Il faut alors suivre de simples séances de retouche. La tenue des pigments dépend du mode de vie du patient, de son type de peau et de son exposition ou non au soleil.