Prothèses dentaires

L’implantologie dentaire est la solution aux problèmes d’édentation, avec un résultat naturel et harmonieux. Il s’agit d’une vis en titane placée dans l’os de la mâchoire qui servira de support à une couronne en porcelaine ressemblant aux dents natives.

Les implants dentaires sont le bon moyen pour éviter le port d’un dentier.

Selon le type d’édentation, le chirurgien dentiste choisit une technique spécifique d’implantologie pouvant être une prothèse, une couronne, voire un bridge. L’idée est de proposer un résultat naturel sans altérer les dents natives à proximité.

Les stratégies sont les suivantes :

Remplacement unitaire : la dent remplacée se situe entre deux dents saines.

Edentation intercalaire : plusieurs  dents sont manquantes, entre deux dents saines.   – Edentation postérieure : le ou les dents manquantes sont situées en arrière de mâchoire (supérieure ou inférieure).

Edentation  totale : Toutes les dents sont manquantes.

Après un examen clinique et radiologique précis, le dentiste peut procéder à l’intervention sous anesthésie locale. L’implantologie dentaire repose sur le principe de l’ostéo-intégration, se déroulant en plusieurs étapes.

 

Etape 1 : Pose de la vis au niveau de l’os.

Après évaluation de la densité et la masse osseuse, le dentiste choisit un foret pour creuser la mâchoire et y implante une vis dédiée. Il ferme la gencive par de petits points de suture.

La cicatrisation osseuse dure 3 à 6 mois et l’implant s’intègre à l’os.

 

Etape 2 : Fixation de la couronne à l’implant

Une fois cicatrisé et fixé solidement, l’implant peut recevoir la couronne et ainsi reconstituer une dent complète, voire une série de dents (bridge).

 

Etape 3 : Contrôle et tolérance

Le suivi de l’implant et la tolérance du patient sont primordiaux.

L’intervention ne pose pas de contrainte majeure. Suite à l’intervention, des antalgiques peuvent être nécessaire, ainsi qu’une alimentation spécifique est requise (alimentation liquide ou mixée).

L’éviction sociale est limitée et le retour au travail se fait souvent à 24 ou 48h.

En moyenne, les implants dentaires ont une durée de vie supérieure à 20 ans.