Toxine botulique

Rajeunir sans figer

La toxine botulique est le soin numéro 1 des injections esthétiques du visage. La toxine Botulique de type A est un traitement visant à lutter contre les signes du vieillissement. Il s’agit d’un neuromodulateur qui va permettre d’atténuer voire d’effacer significativement les rides d’expression et aussi de donner une impression de visage plus détendu, moins contracté ou sévère.

durée
15 à 30 minutes

coûts
dès CHF 450.00

travail
lunch break procedure

Les injections de toxine botulique sont principalement réalisées sur le tiers supérieur du visage.

Les principales zones traitées sont :

– les rides du lion : rides verticales entre les yeux

– les rides du procerus : rides horizontales entre les yeux

– les pattes d’oie : rides obliques sur la partie externe de chaque œil

– les rides horizontales du front

La toxine botulique peut aussi être utilisée sur le tiers inférieur du visage pour certaines indications spécifiques. D’autre part, ses propriétés sont très intéressantes en cas de transpiration excessive des aisselles ou des mains.

Avec l’âge, les muscles du visage qui sont adhérents à la peau, vont avoir tendance à se contracter de façon presque permanente, entrainant des rides d’expression d’abord dynamiques puis de repos.

La toxine botulique est un neuromodulateur. Il va détendre les muscles ciblés en agissant sur la jonction entre le nerf et le muscle. Il bloque les neuromédiateurs responsables de la contraction des muscles. Ainsi, le muscle est plus relâché et les rides s’estompent.

L’objectif est d’obtenir un rendu le plus naturel possible sans figer le visage.

La toxine botulique et l’acide hyaluronique sont les deux principaux produits injectés en médecine esthétique. Souvent confondus, ils n’ont rien à voir, mais sont tout à fait complémentaires et souvent associés pour un traitement optimal.

De façon schématique, la toxine botulique va relâcher le muscle trop contracté et ainsi limiter les rides d’expression alors que l’acide hyaluronique va corriger des pertes de volume, remplir une dépression ou hydrater la peau.

Tout d’abord, le médecin s’assurera que le patient soit confortablement installé et l’absence de contre-indications.

Après un parfait nettoyage de la surface de traitement et une asepsie rigoureuse, le geste  commence. Le médecin réalise des petites injections ciblées avec une très petite aiguille.

La durée de l’intervention peut varier selon le nombre de zones traitées, mais n’excède jamais 30 minutes.

A l’issue de la séance, vous ne présentez pas de modification notable. Le résultat de l’injection est obtenu sous 4 à 7 jours.

Il est impératif de ne pas masser ou appuyer fortement sur les muscles des zones traitées pendant 24-48h. 

De petites rougeurs et/ou un léger œdème peuvent apparaître au point d’injection. Une ecchymose voire un hématome reste rare. Ces petites effets indésirables sont facilement camouflés par le maquillage. Des céphalées frontales sont possibles au 2ème ou 3ème jour, bien calmées par des antalgiques simples.

Le sport est possible après le respect d’un délai minimum de 48 heures.

Nous revoyons systématiquement les patients injectés sous 15 jours pour évaluer le résultat et réaliser d’éventuelles retouches.

L’effet obtenu a une durée d’efficacité de 4 à 6 mois.

Une nouvelle séance d’injection de toxine botulique peut être proposée vers le 4ème voire le 6ème mois post-injection.

Les séances ne sont jamais réalisées en dessous de la limite des 4 mois.

En général, la séance est quasi indolore.

Les contre-indications à une séance d’injection de toxine botulique sont les suivantes :

– Grossesse et Allaitement

– Atteinte neuromusculaire : Myasthénie, Syndrome de Lambert-Eaton

– Médicaments : Aspirine ou anticoagulants, Antibiotiques (aminosides)

– Allergie à l’albumine, Allergie à l’œuf

– Atteinte cutanée : maladie évolutive, infection localisée

Les suites sont relativement simples et facilement corrigeables: ecchymoses, céphalées frontales, asymétrie légère, persistance de ridules.

Le ptosis (chute de la paupière supérieure) est une complication rare due à une mauvaise injection ou à un non respect par le patient des précautions d’usage après les injections.

Pour un résultat optimal, il est important de respecter les consignes données et expliquées par l’équipe médicale.

– Effet bonne mine
– Procédure rapide et simple
– Pas d’éviction sociale