Dents blanches

Les dents ont une coloration variable d’un patient à l’autre. Selon des paramètres intrinsèques et extrinsèques, la teinte des dents varie.

Les dents ont facilement tendance à jaunir, griser ou brunir en fonction des aliments et des boissons qui laisseront des colorations sur la dentine et l’émail.

Dans nos sociétés, des dents qui ne seraient pas relativement blanches sont mal perçues et peuvent créer une gêne sociale ou professionnelle.

L’éclaircissement dentaire est un traitement ancien. Le dentiste va appliquer un produit au contact des dents pour obtenir un blanchiment qui doit être le plus naturel possible.

Le premier temps de l’intervention repose sur la vérification médicale de l’absence de contre-indications et une information complète sur le geste.

Après avoir protégé l’ensemble de votre bouche (hors dents), un gel de peroxyde d’hydrogène hautement concentré est placé. Ce produit va dénaturer les pigments dentaires, et ainsi provoquer leur changement de teinte.

En fonction du travail à réaliser, la durée d’une intervention peut varier de 30 minutes à 45 minutes en moyenne.

Les suites sont simples.

En fonction de la concentration et du temps de pose, une sensibilité dentaire peut être perçue jusqu’à 7 jours post-intervention.

Une nouvelle séance peut être nécessaire au bout de 2 à 10 ans. En fonction des habitudes de vie (tabac, café, thé, hygiène dentaire…) le jaunissement dentaire peut revenir plus ou moins vite.

En général, la séance d’injection de blanchiment dentaire est bien tolérée.

Réalisé dans des conditions professionnelles, ce geste ne présente pas de danger particulier.

Les contre-indications à une séance de blanchiment dentaire  sont les suivantes :

– Caries dentaires

– Fissures dentaires

– Enfant ou adolescent

– Hypersensibilité dentaire

Pendant les 2 jours après la séance, il ne faut ni fumer, ni manger d’aliments à fort pouvoir colorant (vin, curry, fruits rouges…).