PEAU

A travers les âges, la peau peut souffrir à différents niveaux. L’acné de l’adolescence à l’âge adulte peut être frein social, puis les rides seront un marqueur du temps qui passe. Une prise en charge dermatologique et esthétique est souvent nécessaire pour passer ces caps difficiles.

L’acné est une maladie du follicule pilo-sébacé qui survient à l’adolescence et qui est liée à l’hypersécrétion de sébum et à des anomalies de la kératinisation. Elle se traduit cliniquement par une obstruction du canal excréteur du follicule pilo-sébacé et à la formation de comédons.

Les rides, les pores dilatés, la peau sèche et les taches pigmentaires font partie intégrante du vieillissement cutané. Elles sont traitables par plusieurs méthodes allant du peeling, aux injections (toxine botulique et/ou acide hyaluronique) et au laser.

La peau peut parfois être grisâtre, fatiguée, brouillée donnant une impression de mauvaise mine. L’analyse cutanée est nécessaire pour évaluer les critères d’hydratation, les signes du vieillissement et ainsi proposer une prise en charge optimale.

Le nævus mélanocytaire (grain de beauté), est une lésion cutanée bénigne de forme circulaire ou ovale. Elle nécessite une surveillance dermatologique régulière pour contrôler son évolution. Des traitements de petite chirurgie sont envisageables si une gène esthétique est présente.

En vieillissant, plusieurs anomalies vasculaires souvent sans gravité peuvent apparaître. Il s’agit de télangiectasies pouvant se trouver sur le visage ou le corps. D’autres anomalies comme les angiomes peuvent survenir dès l’enfance. Leur traitement passe le plus souvent par l’usage d’un laser vasculaire.