Angiomes

Les angiomes sont des malformations vasculaires ou lymphatiques, anormalement dilatés. Leur cause est souvent mal connue. Ils peuvent être présents dès la naissance, ou apparaître à l’âge adulte. Ils peuvent évoluer dans le temps soit vers une extension soit vers une régression spontanée. Les angiomes inesthétiques peuvent être traités par laser vasculaire.

Les différents types d’angiomes de la peau sont :

Les angiomes stellaires

Les angiomes stellaires ont une forme d’étoile ou d’araignée. Ils sont souvent localisés sur le visage ou sur les mains. Ils sont formés d’un vaisseau central qui alimente des vaisseaux plus fins périphériques. Un angiome stellaire est reconnaissable quand il est possible de l’effacer un bref instant après avoir appuyé dessus.

Les angiomes rubis

Les angiomes rubis sont de petites tâches rouge-vif millimétriques, planes ou en relief. Ils sont le plus souvent localisés sur le tronc et les membres. Ils sont parfois responsables de saignements s’ils sont éraflés. Ceux-ci ne disparaissent pas quand on appuie dessus.

Les angiomes plans

Les angiomes plans, appelés aussi tâches de vin. Il s’agit de malformations veineuses souvent congénitales (présentes à la naissance), de taille variable avec une couleur allant du rose pâle au rouge foncé. Un angiome plan se caractérise par une dilatation du diamètre des vaisseaux sanguins de surface cutanée. Habituellement les angiomes plans ne disparaissent jamais totalement. Ces angiomes sont les plus difficiles à faire partir. Ils peuvent nécessiter de multiples traitements différents tout au long de la vie.

En fonction de leur type et de leur localisation, il existe plusieurs traitements plus ou moins efficaces pour faire disparaître les angiomes.

– Pour les angiomes stellaires : l’électrocoagulation est souvent proposée, mais n’est pas forcément efficace. Les lasers sont en revanche beaucoup plus performants et avec un risque cicatriciel moindre.
– Les angiomes rubis pouvaient être détruits par le froid (azote liquide, neige carbonique) mais ces traitements présentent un risque cicatriciel et sont limités à certains types de peaux.

– A présent, les médecins utilisent préférentiellement des lasers vasculaires, qui sont très efficaces pour enlever les angiomes.

 

Les trois grands types de lasers vasculaires :

– Nd YAG long pulse (1064 nm) : efficace et sans éviction sociale.

– Colorant pulsé (585 nm) : très efficace mais plus douloureux et éviction sociale.

– KTP (532 nm) : efficace et petite éviction sociale.

Le centre laser ASLAN Medical est muni d’un laser Nd YAG long pulse.

Tout d’abord, le médecin s’assurera de l’absence de contre-indications au geste, puis que le patient soit confortablement installé. Le patient et le médecin mettent des lunettes de protection spécifiques.

Après une désinfection soigneuse de la surface cutanée, le médecin passera le laser au niveau du ou des angiomes qui vont disparaître immédiatement. Le laser Nd YAG long pulse est couplé à un système de froid pour assurer un traitement indolore.

Nous ne préconisons pas d’anesthésie cutanée préalable au traitement.
Il vous sera demandé de ne pas vous exposer au soleil par la suite pendant un mois.
Après la séance, une crème cicatrisante sera à appliquer pendant quelques jours.

Dans certains cas, il peut se former une fine croute à la surface de la peau. Elle tombera spontanément en quelques jours. Il ne faudra pas essayer de l’arracher.

En général, de petits picotements peuvent être ressentis sans franche douleur.

Il n’est pas préconisé l’application d’une crème anesthésiante préalablement au traitement.

Nous ne préconisons pas d’anesthésie cutanée préalable au traitement.

Lors de la séance, le médecin s’assurera que votre peau soit bien propre et que vous ne présentez pas de contre-indications.

Après avoir mis les lunettes de protection (patient et médecin), le médecin règle la machine en fonction de la lésion à traiter. Une fois le vaisseau ciblé, le médecin délivre l’énergie lumineuse pour coaguler le vaisseau.

– Pas d’éviction sociale

– Rougeurs sur quelques heures (camouflables avec une crème teintée)

– Léger œdème au niveau des zones traitées

– Fines croûtelles ou petits hématomes au bout de quelques jours

– Eviter toute exposition solaire pendant 6 semaines

– Lésion cutanée au niveau de la zone traitée

– Grossesse et allaitement

– Phototype élevé

– Bronzage ou exposition solaire récente (1 mois)

– La prise de médicament photosensibilisant

Le coût de votre séance dépendra :

– du nombre d’angiome à traiter

– de la surface cutanée à traiter

 

En moyenne, une séance est facturée de 150 à 300 CHF en fonction de ces critères. Ce traitement nécessite 1 à 2 séances.