Cicatrices

La cicatrice est le résultat du processus naturel de guérison d’une plaie causée soit par une chirurgie soit par une blessure.

En se réparant la peau met en place un processus de réparation, de cicatrisation. Des étapes spécifiques se déroulent chronologiquement pour aboutir à la fermeture d’une plaie. Au niveau cutané, cette réparation se fait souvent avec une détérioration architecturale et fonctionnelle du tissu : la cicatrice.

Cicatrices d’acné

Après une lésion inflammatoire d’acné, une cicatrice peut apparaitre. On distingue une cicatrice rouge sans relief qui va disparaitre spontanément en 1 an, et les cicatrices plus creusées semblables à un cratère qui sont définitives.

Cicatrice hypertrophique

On parle de cicatrice hypertrophique quand la cicatrice reste rouge, dure, en relief et prurigineuse au-delà de 3 mois post-traumatisme. La cicatrice ne s’étend pas au-delà de la plaie initiale. En général, lors de la cicatrisation, la cicatrice a été soumise à  des contraintes mécaniques qui provoquent cette réaction cutanée. L’évolution est variable : soit une régression est obtenue spontanément après plusieurs mois soit l’aspect inflammatoire persiste.

Cicatrice chéloïde

La cicatrice chéloïde est une lésion pseudo-tumorale qui a tendance à s’étendre au-delà de la lésion initiale, sans caractère inflammatoire. Ces cicatrices touchent surtout les patients jeunes, les patients mélanodermes et xanthodermes sur des zones comme les oreilles, le sternum ou les épaules.

Les principaux traitements pour estomper les cicatrices sont :

– les acides hyaluroniques : il s’agit de produits biocompatibles avec des propriétés de comblement de la dépression cicatricielle.

– la radiofréquence pixelisée

– le laser CO2