Peau rides

La ride est une cassure cutanée consécutive au vieillissement.

En vieillissant, la peau est de moins bonne qualité avec une disparition progressive de collagène, d’élastine et d’acide hyaluronique. D’autres éléments de visage vieillissent aussi comme les muscles, la graisse et l’os. Ces modifications vont modifier les rapports de volume, d’hydratation, de tonus musculaire et pourront être pourvoyeurs de rides.

D’autres facteurs peuvent intervenir comme la génétique, l’alimentation, l’hygiène de vie, le tabac, l’exposition au soleil.

On distingue essentiellement les rides d’expression (dynamiques, liées à la mimique) et les rides de repos (statiques).

Les principales rides du visage sont (de haut en bas) :

– Rides frontales : rides horizontales du front.

– Rides du lion (de la glabelle) : rides verticales entre les deux sourcils.

– Rides de la patte d’oie (péri-orbitaires) : rides de la partie latéro-externe de l’œil.

– Rides d’amertume (pli d’amertume: rides verticales s’étendant de la commissure labiale vers le menton.

– Sillons naso-géniens : rides verticales descendant du nez vers le coin de bouche.

– Rides péribuccales (plissé solaire ou code barre) : rides autour de la bouche.

Les principaux produits utilisés en traitement des rides sont :

– les acides hyaluroniques : il s’agit de produits biocompatibles avec des propriétés d’hydratation, de comblement ou de projection volumatrice, en fonction de l’indication médicale.

– la toxine botulique (Botox) : il s’agit d’un neuromodulateur visant à relâcher les muscles peauciers du visage qui ont tendance à se contracter en permanence avec l’âge.

– l’hydroxyapatite de calcium (Radiesse) : il s’agit d’un produit de comblement aux vertues liftantes.

Les crèmes anti-rides sont d’efficacité variable. Le prix, la marque et le marketing ne sont pas nécessairement gage d’efficacité.

Elles contiennent de la vitamine C, de la vitamine A, de la vitamine E, des  substances hydratantes comme l’acide hyaluronique, des matières grasses comme l’huile d’argan ou l’huile de bourrache.